Nous suivre
19 mai 2016
Du débordement angevin...

Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. 19 mai 2016, croisement du bd du Roi René, bd. du Général de Gaulle et de la rue Toussaint - le cortège des manifestants se poursuit tandis qu'un groupe d'une vingtaine d'hommes et de femmes s'arrête au pied de la statue de bronze de René d'Anjou.

01 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. la police interdit l'accès des voies sur berges aux manifestants - le trajet ayant été planifié la veille par l'intersyndicale.

02 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Un délégué syndical se fait l'intermédiaire entre les manifestants qui veulent prendre la direction de la rocade Ouest et la police.

03 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Un attroupement se forme rapidement tandis que le cortège poursuit sa marche.

04 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. De vives discussions s'engagent alors entre des représentants syndicaux et les manifestants souhaitant prendre l'initiative sur le trajet.

05 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Le cortège s'est éloigné. Les délégués syndicaux n'ont pas retenu l'option rocade et se sont retirés, laissant sur place un groupe de jeunes gens.

06 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Des renforts arrivent sur place.

07 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Où la question démocratique se pose dans un contexte où le gouvernement actuel - dépourvu de sa majorité parlementaire - passe en force pour la seconde fois consécutive une loi sur le travail - la première étant celle de Macron.

08 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Après avoir signalé « des récalcitrants » à sa hiérarchie, la police reçoit l'ordre de les « refouler ».

09 - Manifestation contre le projet de loi Hollande, Valls, El Khomri - Angers. Une trentaine de personnes se voit repousser jusqu'à la Maison Départementale du Tourisme de l'Anjou.

Nous avons contacté la Préfecture du Maine-et-Loire afin d'en savoir davantage sur la gestion du trajet de la manifestation angevine. Il s'avère que celle-ci relève de l'intersyndicale, laquelle doit faire parvenir une déclaration à la Préfecture par la suite. Or, ladite déclaration n'est pas une autorisation. Si l'intersyndicale decide de changer de trajet, elle peut le faire. Aussi, la rocade devient un enjeu majeur. L'emprunter signifie immobiliser tous véhicules qui s'y trouvent - et donc, bloquer encore plus l'économie le temps de la manifestation. Dès lors, dans le cadre d'un appel à la grève générale, il serait logique de l'emprunter à chaque fois. Ce qui n'est pas le cas.
Nous avons donc contacté - sans succès jusqu'à ce jour - la permanence de l'Union locale CGT d'Angers afin de connaître les critères sur lesquels l'intersyndicale s'appuie pour emprunter, ou non, les voies sur berges.