Nous suivre
05 octobre 2015
Virage artistique d'un grand reporter


Crédit photo : A.C.

Reporter photographe, Jean-Michel Delage parcourt le monde pour le compte de la presse française et internationale, scrutant, ici où là, en Palestine, Égypte ou au Bangladesh, l'étonnante anecdote, le fait singulier, dans la dramaturgie de la Grande Histoire.
Bien plus motivé à mener des travaux d'auteurs que répondre à des commandes formatées par des lignes éditoriales centrées sur la globalisation comme seule lecture du monde, Jean-Michel est semble-t-il tiraillé entre la nécessité de manger et celle – non moins essentielle – de s'exprimer via un support artistique.
Lui, c'est la photographie. Une pratique qui a évolué en fonction des progrès techniques auxquels le reporter qu'il est, n'eut pas d'autres choix que de s'y soumettre. Les agences de presses ne couvrant plus les frais de fournitures…
Et pourquoi, désormais, produire un énième sujet sur le conflit israélo-palestinien qui, au fond, ne changera pas la donne politique ?
Au fond, Jean-Michel ne veut plus être un simple spectateur des événements. Ce qu'il souhaite, c'est assumer enfin une expression longtemps retenue par le savoir-être professionnel. Le voici donc à tenter de saisir la magie de La Fontaine du Mont, le Centre de Création Artistique situé à Mûrs-Érigné (49), résidence permanente du groupe Lo'jo et haut lieu de vie temporaire fréquenté depuis des années par des artistes de tous horizons.
Autre matière encore : Égyptiennes, une superbe série de photos prises au Caire. Un phénomène cocasse mis en boîte qui dit ô combien le virage artistique de Jean-Michel Delage est entrepris.