Nous suivre
01 juin 2015
Entretien avec Julien Heylbroeck

Invité à la 5ème édition d'imaJn'ère, Julien Heylbroeck - auteur multifacette : cofondateur de Trash, chroniqueur de la Tête en noire, anthologiste, nouvelliste, scénariste d'un supplément de Brain Soda (un jeu de rôle édité chez Oriflam) - sait mener tambour battant la promo de son dernier ouvrage Stoner road.


Crédit photo : A.C.

Nul besoin à Romain Mallet, membre viril d'imaJn'ère, de tirer les vers du pif de Julien Heylbroeck tant il demande à s'exprimer avec éloquence. Ainsi, il livre ses influences cinématographiques - pour l'essentiel, les séries B de fantastique télédiffusées dans les années 60-70. Une culture pop qui ne l'empêche pas de parler de sujets aussi graves que le racisme des peuples latinos, la jeunesse parquée dans des réserves, dépourvue d'avenir, s'alcoolisant jusqu'à la destruction...
Cofondateur de Trash, Julien dresse ensuite un premier bilan de cette collection. Les quinze titres en deux ans et un recrutement ciblé sur les anciens auteurs de feu la collection Gore, ne suffisent pas à la sortir du marché de niche dans lequel elle évolue. Que lui manque-t-il ? Un meilleur diffuseur, peut-être...