Nous suivre
09 juin 2013
Entretien avec Jérémy Guez


Jérémy Guez, auteur de Balancé dans les cordes, La Tengo, 2012.
Et lecteur de La Tête à l'Être.

Rien, absolument, n'est à retirer de Balancé dans les cordes (La Tengo, 2012). Bel exploit pour un second roman, que de recevoir le Prix SNCF du Polar 2013. Après Paris la nuit chez le même éditeur (2011), Jérémie, 25 ans tout mouillé, s'est vu acheter les droits d'adaptations au cinéma de ses deux romans - c'est dire le potentiel du garçon ! Les sociétés Sombrero et Full Dawa Production seront-elles tentées par le dernier opus de ce triptyque parisien ?

Pour l'anecdote, les organisateurs du Prix SNCF ont reçu 19 000 votes cette année (contre 11 000 l'an passé), via les espaces polar installés dans les gares et les fameux trains du polar dans lesquels la SNCF propose aux voyageurs interloqués « de vivre l'expérience polar. Des animateurs viendront d'ici peu à votre rencontre pour vous proposer de découvrir ce genre littéraire. »
Alors, Jérémie... Fait quoi d'être lu par presque 20 000 lecteurs ?