01 avril 2012
La Tête à l'Être n°2

Numéro 2 : Du boulot par-dessus La Tête !
Ô la grandiose épopée qu’est la naissance d’un fanzine ! Et La Tête à l’Être n’y échappe pas. C’est donc avec des mains gonflées, éreintées, écorchées d’avoir serré les pognes de lecteurs satisfaits, étonnés et passionnés, déjà, que j’écris ce second édito. Il faut dire que depuis la sortie du premier numéro, nous ne chômons guère. Entre réceptions des chroniques et conception de notre site – diantre ! - nous nous saignons aux quatre veines pour boucler toutes nos tâches.

Sommaire : Ceux qui restent, par Sebastopole Grofion / Zara, Luc et François Schuiten, par Justin Hurle / Rex Mundi, Nelson A., Johnson E. & Cox J., par Moïsha / Sukkwan Island, David Van, par Ulysse de la Roche / 3 secondes, Marc-Antoine Mathieu, par Tooq / La Pin-up à Jaap, par Justin Hurle / La Grimace, par Elliot Press / Un emploi ferme, par Basile J. la Berlue / Au kébab fumant, par Annabelle Léna / Étreinte, par Trebor du Louet / La devise des fumiers, par Basile J. la Berlue / Flatchuter le serin, par Tooq / Ex-libris, Moebius, par Bod'.

Jaap de Boer : Super sympa, cet article. Maintenant une correction s'impose. Bien que les deux scénaristes soient connus il faut citer le pseudo commun joop van linden.

Justin Hurle : Un oubli rectifié via notre site internet.

Jaap de Boer : Tu peux aussi mentionner que le collector sur la vie de Betty est sorti et dispo à 100 exemplaires.

Justin Hurle : Il raconte quoi ?

Jaap de Boer : La vie de la pin up à travers ses photos, celles de sa sœur et d'autres personnes qui ont marqué sa vie.
Mais encore, reférencie également les peintres américains de cette époque dont je me suis inspiré pour le remaniement de cette bd, souhaitant coller au plus à l'imagerie de cette période (Elvgreen, Vargas, Mac Pherson ou Moran).

Justin Hurle : Un collector disponible pour peu de temps, j'imagine. Je t'en prends un, forcément. Merci à toi, Jaap.